HOMELIE DU MERCREDI DES CENDRES 2012

Jl 2, 12-18 ; Ps 50 ; 2Co 5, 20 – 6, 2 ; Mt 6, 1-6.16-18

 

Quelle joie d’entrer à nouveau dans le Carême ! D’abord parce que cela signifie que la fête de Pâques est pour bientôt. Ensuite parce que le Carême est un temps où nous sommes renouvelés dans notre relation à Dieu. Et qu’y a-t-il de plus important pour un chrétien que de grandir dans son amitié avec le seigneur ? [Silence]

Ce renouvellement de notre alliance avec Dieu, il repose essentiellement sur les grâces que le Seigneur ne manquera pas de nous donner pendant ce temps fort de notre vie de foi. Mais nous ne sommes pas pour autant passif, il nous est demandé de nous convertir, c’est-à-dire, nous le savons bien, de nous tourner vers Dieu qui nous donne la vie et ne cesse pas de nous aimer.

« Nous convertir », « nous tourner vers Dieu » : voilà notre préoccupation –j’ose même dire notre travail – pendant ce temps de Carême. Les moyens à mettre en place, nous les connaissons tous : d’abord parce qu’on nous les répète chaque année, ensuite parce que nous venons de les entendre dans l’évangile. Jeûne, Prière, Aumône.

Par rapport à cette triade spirituelle, je ne souligne qu’une seule chose : il faut que nous puissions vivre le plus possible ces trois moyens de conversion ensemble.

On peut penser: « si j’en tiens un sur les trois pendant quarante jours, c’est déjà pas si mal » ! Et vous avez raison… Ce n’est déjà pas si mal mais ce serait incomplet. Pourquoi ? [Silence] parce que ce mouvement de conversion, nous sommes appelés à le vivre avec toute notre personne : notre corps – le jeûne ; notre âme – la prière ; notre cœur – le partage. Il n’y a pas que notre âme qui est concerné par notre relation à Dieu. C’est avec notre personne toute entière – corps, cœur et âme –  que nous marchons vers notre Dieu. Ne prenons pas le risque d’avancer vers Lui en étant déséquilibré…

A chacun de réfléchir à ce qu’il pourrait faire pour vivre le jeûne, le partage et la prière. Je ne vais pas vous faire une longue liste de propositions pour chacun de ses moyens : juste trois choses.

1) Si ce n’est pas encore fait, décidez rapidement des moyens à mettre en place car 40 jours sont vite passés…

2) Si vous êtes bloqués, n’hésitez pas à en parler autour de vous. Votre voisin n’est pas forcément sans idée sur la question ! Pourquoi d’ailleurs ne pas vivre ces « efforts de Carême » en couple, en famille, avec certains paroissiens… Et puis, sur les annonces de votre feuille, et à divers endroits de l’église, vous pouvez trouver des propositions pour bien vivre votre Carême – propositions choisies par l’Équipe d’Animation Paroissiale.

3) Vérifiez que ce que vous avez choisi a bien pour finalité une plus grande union à Dieu.

Prions les uns pour les autres afin que ce Carême soit une véritable occasion de nous rapprocher de Dieu.

2 Responses to “HOMELIE DU MERCREDI DES CENDRES 2012”

  1. j’aimerais l’imprimer. Est-ce que c’est possible ?
    si oui, comment faire ?

  2. Bonjour,

    Avec votre souris il faut cliquer avec le bouton de gauche en haut à gauche du texte qui vous intéresse, déplacer votre souris en sélectionnant le texte, une fois cela réalisé, placez le pointeur de votre souris sur le texte sélectionné (ce texte sélectionné doit être sur fond bleu), utilisez le bouton de droite de votre souris, « Copier » et « Coller » sur un document .txt ou .doc. Remettez en forme ce document comme vous le souhaitez et il ne vous reste plus qu’à imprimer.