Solennité du Christ, Roi de l’Univers

La célébration de la fête du Christ Roi de l’Univers clôt l’année liturgique B et annonce les couleurs de l’année liturgique C. La première (B) nous a permis de contempler le visage du Christ sous la plume  de l’Evangéliste Saint Marc et la seconde (C) sous celle de Saint Luc Evangéliste dès le dimanche prochain (premier dimanche de l’Avent).
Deux thèmes nous sont proposés dans la méditation de la liturgie du Christ Rois de l-Univers : la royauté du Christ et son témoignage à la vérité. Le royaume de Jésus n’est pas terrestre, il ne relève de ce monde. Son autorité ne vient pas des hommes, elle ne se repose pas par des actes de violence mais plutôt par des actes d’Amour, de Paix, de Réconciliation, de Pardon… Sa venue dans ce monde n’a pour but que la proclamation de la vérité, qui par conséquent ne s’impose pas. On y adhère sans aucune contrainte mais plutôt dans la liberté totale. Cette vérité, n’est autre que la révélation du dessein du salut de Dieu en Jésus Christ.

Aujourd’hui aussi, nous célébrons à la paroisse Sainte Marthe des quatre chemins avec Mgr. Pascal Delannoy, Evêque de Saint-Denis, la fête de Saint Joseph De CALASANZ. Joseph De CALASANZ (1557 ‘Espagne’ – 1678 ‘Rome’) est le fondateur de l’Ordre des Ecoles Pies, connu sous le nom des Piaristes.
Les Piaristes sont dans cette paroisse du Diocèse, depuis vingt et une années. Ils sont connus dans le monde de part leur charisme de l’Education. Saint Joseph De CALASANZ fonda la première école populaire gratuite de l’Europe à Rome en 1597. Voulant défendre son école auprès du saint Siège face à ses détracteurs, il l’a considérée comme le  « ministère vraiment très digne, très noble, très méritoire, très bienfaisant, très utile, très nécessaire, très enraciné dans notre nature humaine, très raisonnable, très digne de gratitude, très agréable et très glorieux. » Il est proclamé Saint Patron de toutes les écoles populaires chrétiennes du monde par le Pape Pie XII en 1948.

Père Henri SAMBOU.
Sainte-Marthe des Quatre-Chemins

 

 

Lecture du livre de Daniel 7, 13-14.

Moi, Daniel, je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et toutes les langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite.

Psaume 93 (92)

Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.

Et la terre tient bon, inébranlable,
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.

Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.

Lecture du livre de l’Apocalypse 1, 5-8.

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né d’entre les morts, le souverain des rois de la terre. À lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, qui a fait de nous le royaume et les prêtres de Dieu son Père, à lui gloire et puissance pour les siècles des siècles. Amen.Voici qu’il vient parmi les nuées, et tous les hommes le verront, même ceux qui l’ont transpercé ; et, en le voyant, toutes les tribus de la terre se lamenteront. Oui, vraiment ! Amen ! Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, je suis celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 18, 33b-37.

Alors Pilate rentra dans son palais, appela Jésus et lui dit :  « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d’autres te l’ont dit ? Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d’ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. »

Les commentaires sont clos.