Une messe chinoise sera célébrée par Monseigneur Delannoy à Ste Marthe des 4 chemins

Le 12 janvier 2014, une messe chinoise sera célébrée par Monseigneur Delannoy à Ste Marthe des 4 chemin à 15h. Soyons nombreux pour montrer à nos frères et soeurs catholiques chinois qu’ils appartiennent pleinement à notre diocèse.

Depuis des années, nos frères et sœurs chinois dans la foi habitant le 93 (une cinquantaine de familles sur Aubervilliers et Pantin) vont le dimanche à la messe en chinois à Paris. Les adultes ne parlent ni ne comprennent le français. Le projet de cette messe en chinois est né à la demande de 2 groupes de prière chinois sur Aubervilliers et Bobigny qui existent depuis des années de manière autonome. Le désir d’avoir une église visible et une messe en chinois près de chez eux ne vient pas d’abord d’un désir de confort géographique ni linguistique, mais ils nous ont exprimé leur désir d’évangéliser les chinois de plus en plus nombreux dans le 93 (Aubervilliers devenant la 2ème place chinoise en France après Paris 13ème). A ce sujet, alors qu’en Actes 16, 6 « le Saint Esprit avait empêché les apôtres d’annoncer la parole en Asie », il semble qu’aujourd’hui au contraire l’Esprit Saint ait préparé les cœurs de beaucoup de chinois qui manifestent un grand désir de connaître le Christ et qui demandent le baptême. C’est un phénomène observé en Chine (avec au moins 130 millions de chrétiens maintenant) et en France comme à Lyon dans l’aumônerie franco-chinoise du P. Gilles Sanders.

Pour favoriser la communion avec l’ensemble du diocèse et l’intégration dans leur pays d’adoption : les messes de chaque dimanche seront dites à tour de rôle par un mélange de prêtres étudiants chinois et de prêtres français parlant chinois ; le dernier dimanche de chaque mois, chacun est invité à aller dans sa paroisse locale ; un meilleur relais d’informations sera effectué envers les parents pour que les enfants puissent aller au catéchisme francophone de leur paroisse locale ; les paroissiens habituels de Sainte Marthe sont d’ores et déjà invités à accueillir leurs frères chinois autour de notre Evêque le dimanche 12 janvier. Enfin il existe aussi un réseau de personnes bilingues motivées par ce beau projet au double enjeu : l’évangélisation et la communion.

Les commentaires sont clos.