LUNDI 1er JANVIER 2018 SAINTE MARIE MERE DE DIEU

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous…
Quoi de plus sage que de confier l’année qui vient à la Vierge Marie, huit jours après Noël, le premier jour de l’année civile ! Invoquer Marie sous le vocable de « Mère de Dieu », nous renvoie au concile d’Ephèse (431) qui a, pour la première fois, attribué ce titre à Marie parce que « Celui qu’elle a conçu comme homme du Saint Esprit (…) n’est autre que le Fils éternel du Père, la deuxième personne de la sainte Trinité » selon le catéchisme de l’Eglise catholique (N°495). Dès lors, Marie, créature éminente, préservée du péché originel, est devenue Mère de Dieu en concevant Jésus, vrai Dieu, vrai homme, et sa maternité s’étend même à tous ceux qui ne font qu’un seul corps avec le Christ. Car la Vierge Marie est non seulement Mère du Christ selon la chair, mais aussi Mère de tous les disciples du Christ (rappelons-nous les paroles de Jésus sur la croix : « Femme, voici ton fils » en désignant sa mère au disciple bien-aimé). Sans être une déesse ni l’élever comme la 4ème personne de la Trinité, elle est cette Mère qui nous enfante, nous éduque à la vie divine et en qui nous pouvons mettre toute notre confiance parce qu’elle a tout pouvoir sur le cœur de Dieu. Par elle, toutes nos prières sont purifiées pour qu’elles soient accueillies et exaucées par son Fils. Marie nous renvoie toujours à Jésus (rappelons ce qu’elle nous dit à Cana : « Faites tout ce qu’il vous dira ») et Lui passe par elle pour nous donner les grâces dont nous avons besoin. Elle est ainsi médiatrice de toutes grâces. Que la sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, intercède pour nous, pauvres pécheurs, pour une belle et sainte année 2018.
Père Thomas de Boisgelin

Lecture du livre des Nombres (Nb 6, 22-27)
Le Seigneur parla à Moïse. Il dit : « Parle à Aaron et à ses fils. Tu leur diras : Voici en quels termes vous bénirez les fils d’Israël : “Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !” Ils invoqueront ainsi mon nom sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai. »

PSAUME (Ps 66)
R/ Que Dieu nous prenne en grâce
et qu’Il nous bénisse ! 

Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
que son visage s’illumine pour nous ;
et ton chemin sera connu sur la terre,
ton salut, parmi toutes les nations.

Que les nations chantent leur joie,
car tu gouvernes le monde avec justice ;
tu gouvernes les peuples avec droiture,
sur la terre, tu conduis les nations.

Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !
Que Dieu nous bénisse,
et que la terre tout entière l’adore !

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Galates (Ga 4, 4-7)
Frères, lorsqu’est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et soumis à la loi de Moïse, afin de racheter ceux qui étaient soumis à la Loi et pour que nous soyons adoptés comme fils. Et voici la preuve que vous êtes des fils : Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos cœurs, et cet Esprit crie « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils, et puisque tu es fils, tu es aussi héritier : c’est l’œuvre de Dieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 2, 16-21)
En ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé. Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.

BELLE ET SAINTE ANNÉE 2018, PLEINE D’ÉMERVEILLEMENT,
DE PERSÉVÉRANCE ET D’ESPÉRANCE !

Les commentaires sont clos.