Homélie de la nuit de Noël, lundi 24 décembre 2018

Chaque année, les lectures de la nuit de Noël commence par Isaïe 9 : « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière »… Noël c’est la lumière qui vient dans les ténèbres et non pas dans un monde où tout irait bien. Et donc la lumière de Noël s’adresse ce soir plus particulièrement à ceux d’entre nous qui traversons des ténèbres, des situations difficiles…
I. Les ténèbres de notre société actuelle.
Il me semble que 2018 a été particulièrement chargée en ténèbres…
• Notre société est toujours plus violente :
◦ La violence à l’occasion des gilets jaunes, les lycéens d’aubervilliers qui ont brûlé des voitures, des poubelles, cassé des abris-bus, etc…
◦ Le terrorisme islamiste qui a encore frappé à Strasbourg récemment
◦ Le traffic de drogue qui a acquiert toujours plus de moyens financiers et des armes, selon des propos inquiétants de l’ex-ministre de l’intérieur au moment de démissioner
• Les ténèbres mêmes dans l’Eglise, même dans le peuple de Dieu, avec les scandales d’abus. Ô Seigneur, à nous la honte au visage, et à Toi la fidélité, la gloire et la miséricorde !
• Le mode de vie de notre société va droit dans le mur :
◦ On consomme beaucoup trop ! La planète ne s’épuise. Tous les peuples en voie de développement veulent imiter notre surconsommation et nous-même ne sommes pas prêts pas changer notre mode de consommation…
◦ La planète se réchauffe, bientôt plus de banquise aux pôles, les espèces d’animaux vont disparaître…
• Les ténèbres dans nos familles :
◦ Les violences conjugales, avec encore récemment Marie-Erika, cette mère de famille de 28 ans poignardé par son ex-compagnon devant ses enfants, ici à Aubervilliers…
◦ Les ruptures de couples qui laissent sur le carreau
◦ Les violences familiales parfois atroces
◦ Les détresses financières
◦ Les maladies déclarées brutalement
◦ Les deuils arrivés trop tôt ou brutalement…
Satan semble régner !
Et les ténèbres sont parfois tellement profondes que l’on peu se demander : « mais comment vais-je me remettre d’une telle chose !? »…
II. Face à cela, l’ange du Seigneur affirme…
… que cet enfant est victorieux de toutes ténèbres puisqu’il est une « grande joie pour tout le peuple ». « Tout » et non juste une partie. Tout, sans exceptions de situations qui seraient trop difficiles. Cet enfant porte la joie même dans les pires ténèbres de nos vies, y compris les tiennes ! Même si je ne la comprends pas entièrement, est-ce que je crois à cette affirmation de l’ange pour moi ?
Cet enfant sauve des maladies et de la mort : Il l’a fait pendant sa vie terrestre pour bien des aveugles, des sourds, des muets, des lépreux, des boiteux… et il le fait encore aujourd’hui… Oui, nous témoignons qu’il y a encore de nombreux miracles aujourd’hui, des guérisons et des signes dans de nombreux groupes de prières et églises où le nom de Jésus est invoqué avec un cœur de pauvre. Et même chez des personnes extérieures à l’Eglise catholique, car ce nom est tellement puissant, que sa simple évocation avec un cœur de pauvre sauve et guérit…
Cet enfant sauve avant tout de l’origine des maladies, de l’origine de la mort, c’est-à-dire du péché. En effet, cet enfant efface nos péchés par son sang versé sur la croix. Le fait qu’il soit « couché dans une mangeoire », ligoté, est un signe qu’il est le sacrifice qui répare nos péchés, le sacrifice que Dieu fournit lui-même car aucun de nos sacrifices ne suffisaient à réparer nos péchés.
Cet enfant est le Fils unique de Dieu, descendu du Ciel, ayant pris chair de la Vierge Marie, accomplissant les promesses de Dieu faites à Abraham et à Israël, pour faire de nous des fils adoptifs du Père.
Cet enfant te sauve des pires ténèbres parce qu’il est RESSUSCITE des morts !
Moïse n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Bouddha n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Socrate n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Mahomet n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Marx n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Adam Smith n’est pas ressuscité, il ne sauve pas.
Seul Jésus est ressuscité, Lui seul sauve.
Celui qui croit en Lui reçoit dans son cœur la puissance de Dieu, la puissance de la résurrection, qui a vaincu toutes les ténèbres, y compris les tiennes.
Amen.

Les commentaires sont clos.