Pour les adultes

– Pour commencer un chemin vers le Baptême

– Pour se préparer à communier

– Pour recevoir la Confirmation

Nous vous invitons à remplir une demande auprès du bureau d’accueil de Notre-Dame des Vertus, place de la Mairie, ou de Saint-Paul du Montfort, 26, rue du Buisson, selon votre quartier.

Pour confirmer votre d’inscription, écouter vos questions, voir où vous en êtes, et commencer notre programme d’année :

Toutes les rencontres ont lieu le samedi de 17 h à 18 h30
au 1, rue des Noyers, à l’angle avec la ruelle Roquédat

Le Catéchuménat
Le nombre croissant d’adultes venant demander le Baptême vient réveiller les vieux chrétiens et solliciter d’eux une prise de responsabilité nouvelle. C’est d’abord le « peuple de Dieu », l’ensemble des fidèles, qui « forme » les catéchumènes, qui les accompagne, témoigne auprès d’eux et prie pour eux.
Plus particulièrement, une équipe, accompagnée par un prêtre, va se porter « garant » du chemin parcouru par le catéchumène et de son avancement vers son Baptême. Ensuite, le catéchumène choisit un parrain (ou une marraine) auprès duquel il trouvera un soutien à long terme.
Enfin, l’évêque intervient pour recevoir l’engagement décisif du catéchumène et inscrire son nom en vue de son Baptême. Après quoi, l’évêque délègue son ministère au curé local qui célébrera le sacrement dans chaque paroisse.
Il en résulte quatre temps dans le chemin de l’initiation chrétienne d’un adulte.

1. Le pré-catéchuménat, première évangélisation par les fidèles qui l’entourent et premières conversions dans sa vie.
* Ce temps débouche sur la célébration d’entrée en catéchuménat, devant tous les paroissiens, lors d’une Messe.

2. Le catéchuménat, apprentissage de la vie chrétienne, accompagné par l’équipe « garant ». La durée de ce temps, environ deux ans, est libre selon la conscience du catéchumène et le discernement du « garant ».
* Ce temps débouche, au seuil du dernier Carême, sur l’Appel décisif par l’évêque en vue du Baptême à Pâques.

3. Le dernier Carême est ponctué de rencontres avec la paroisse durant les Messes pour une prière intense auprès du futur baptisé. Au cours de ces rencontres, le catéchumène va vivre :
1. la signation, il est marqué de la Croix sur son front, ses oreilles, ses yeux, ses lèvres, ses épaules, son coeur, pour que ce mystère de l’amour de Dieu en Jésus éclaire toutes sa vie.
2. la remise de la Bible, pour que la Parole de Dieu soit son guide.
3. les « scrutins« (1), prières pour que le catéchumène sache lutter contre les mauvais esprits et accueillir l’Esprit Saint.
4. l’Onction d’huile des catéchumènes, sur les mains, pour que l’Esprit Saint continue ce qu’il a commencé, jusqu’au jour du Baptême où le catéchumène recevra, sur son front, l’Onction du Saint Chrême.
5. et le catéchumène reçoit durant ces Messes la proclamation du « Je crois en Dieu » de toute l’Assemblée, en vue du jour de son Baptême, où il la prononcera par lui-même.

* Ce temps débouche dans la veillée pascale par deux des trois sacrements de l’initiation chrétienne: Baptême et Eucharistie. La Confirmation sera reçue plus tard.

4. Le temps du Néophytat, où le nouveau baptisé demeure accompagné pour se fortifier et grandir. En particulier pendant tout le temps pascal qui suit son Baptême, il peut participer à la Messe revêtu de son vêtement blanc.

(1) Le mot scrutin vient du verbe scruter = regarder avec attention. Le marin scrute l’horizon pour voir s’il approche de la terre (Genèse 13,14) On scrute un peuple pour connaître son opinion, c’est le scrutin électoral.
 » Dieu scrute le coeur de l’homme  » (Sagesse 3,5-6 ; Psaume 138,1 et 28 ; Apocalypse 2,23)
Le futur baptisé se laisse scruter par le regard du Père, non pour le condamner, mais pour le sauver. La communauté prie pour que le catéchumène reçoive la transparence du Christ sous le regard du Père.
« Bienheureux les coeurs purs car ils verront Dieu » (Mat 5,8)